Une piste pour freiner la maladie de parkinson chez les hommes ?

Le 24 janvier 2016 - Par La rédaction

L’American Academy of Neurology dévoile l’étude d’une équipe de chercheurs de l’université de Pennsylvanie selon laquelle l’acide urique, naturellement présent dans l’organisme,  diminuerait le risque de 40% de développer la maladie de Parkinson ou de limiter sa progression à son stade primaire. Son action protectrice sur les cellules cérébrales aurait un impact positif mais uniquement chez les hommes. Décidément, l’inégalité entre les sexes n’a pas de borne …

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>