Tous les bienfaits du poisson pour la santé !

Le 3 octobre 2016 - Par Vanessa Bernard

Le poisson possède des qualités nutritionnelles précieuses qui en font un invité de choix des menus de toute la famille. C’est ainsi qu’il est recommandé d’en consommer au moins deux fois par semaine. Explications.

Le premier PNNS, Programme national nutrition santé a été lancé en 2001 avec un objectif clair : améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’alimentation. Pour cela, ce plan de santé publique a mis au point des repères de consommation afin de guider au mieux les foyers français dans leurs choix nutritionnels quotidiens. A la tête de ce programme à grande échelle, le Professeur Serge Hercberg qui en tant que président du PNNS revient sur les enjeux d’une telle initiative : « Donner des recommandations en termes d’aliments pour permettre à chacun de disposer de tous les nutriments nécessaires à un bon équilibre alimentaire. » L’idée est alors de « manger des aliments qui sont de forte densité nutritionnelle et qui ont la plus faible densité calorique.

Manger du poisson : pourquoi ? Comment ?

C’est pour cela que le PNNS recommande, par exemple, de manger 5 fruits et légumes par jour, des produits céréaliers à chaque repas, du poisson deux fois par semaine… ». Concernant le poisson, justement, on sait qu’il possède des qualités nutritionnelles précieuses qui en font un invité de choix des menus de toute la famille. Autant que la viande, par exemple, le poisson est notamment une excellente source de protéines. En la matière d’ailleurs, le Pr. Hercberg recommande à tous ceux qui souhaitent consommer des aliments d’origine végétale, de privilégier « plutôt le poisson, les volailles et les oeufs, en évitant la consommation excessive de viande rouge et de charcuteries. » On sait aussi que le poisson qui compte des matières grasses, en quantité variable selon l’espèce, est source d’oméga 3. Selon l’Anses en charge de l’actualisation des recommandations du PNNS, « parmi les poissons gras, certains contiennent davantage d’oméga 3 à longue chaine qui préviennent des maladies cardiovasculaires et sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux : ils sont donc particulièrement intéressants au plan nutritionnel. »

Poisson : les recommandations

Les poissons apportent également des minéraux comme le phosphore, et des oligoéléments, comme l’iode, le zinc, le cuivre, le sélénium et le fluor, mais aussi des vitamines A, D, E et certaines du groupe B indispensables à la santé. Afin de s’assurer tous les bienfaits de la consommation de poissons et couvrir les besoins de la population, il est recommandé d’en consommer deux fois par semaine en associant un poisson à forte teneur en oméga 3 comme le saumon, la sardine, le maquereau, le hareng, la truite fumée et un poisson maigre comme le colin, le cabillaud, le merlan, la sole, le thon en conserve… Le PNNS précise d’ailleurs que les produits de la mer en boîte ont l’avantage de présenter un faible prix et sont tout aussi intéressants d’un point de vue nutritionnel. En outre, il est aussi préconisé de varier les espèces et les provenances. Et nous avons de la chance : car la mer nous offre une grande variété de produits, et donc de plaisirs.

Varier les plaisirs

Car le plaisir est indissociable d’un bon équilibre alimentaire comme le précise Serge Hercberg : « On sait aujourd’hui que plaisir et santé ne s’opposent pas. Manger des fruits et légumes n’est pas une punition comme manger des produits sucrés, n’est pas obligatoirement une récompense. Les cuisiniers nous le démontrent tous les jours : on peut donner beaucoup de plaisir avec des aliments qui sont bons pour la santé. » *Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>