A quoi sont dues les varices ?

Le 10 avril 2016 - Par Manon Costantini

Les varices sont des veines malades qui se dilatent en raison d’une mauvaise circulation sanguine. Dans leur apparition, l’hérédité est pour beaucoup, mais il faut savoir, aussi, qu’un mode de vie inapproprié peut également favoriser leur survenue. Explications. 

Des facteurs génétiques 

Non traitées, les varices peuvent entraîner des complications comme la phlébite notamment. L’hérédité est la sans doute la première raison pouvant expliquer l’apparition de ces troubles veineux : certains sont génétiquVaricose veins close upement prédisposés aux varices. Le facteur génétique joue plus particulièrement encore à la défaveur des femmes puisqu’elles sont 2 à 3 fois plus touchées en moyenne que les hommes, notamment en raison de leurs hormones. Puis, l’âge entre aussi en ligne de compte. A partir de 30 ans, les veines et valvules commencent à s’abîmer et s’engagent alors dans un processus de dégénérescence. Passés 50 ans, la sédentarité étant de plus en plus la règle, la circulation se fait plus mal encore…

Si « bouger » est essentiel pour favoriser une bonne circulation sanguine, reste que certains sports sont plutôt déconseillés

Un mode de vie propice aux varices

Si vous avez la chance de faire partie d’une famille qui n’est pas sujette aux varices, ce n’est pas pour autant que vous n’en n’aurez pas. En effet, un mode de vie inapproprié peut favoriser le développement prématuré des varicosités. Rester debout ou assis trop longtemps, ne pas pratiquer de sport est défavorable : en clair, lorsque la sédentarité s’installe, le sang peine à circuler. Le surpoids et l’obésité sont également des facteurs de risque puisque des jambes plus épaisses que la normale exigent un apport sanguin plus considérable. L’exposition à la chaleur incite également à la dilatation veineuse. Il faut donc veiller à limiter les hammam, sauna, bains chauds, les expositions au soleil etc… pour lutter contre les troubles veineux. On sait d’ailleurs que l’été est la pire des saisons pour qui en souffre.

Des sports inappropriés

Si « bouger » est essentiel pour favoriser une bonne circulation sanguine, reste que certains sports sont plutôt déconseillés. C’est le cas, par exemple, du handball, du volley-ball, de l’haltérophilie, de la musculation, du basket ou encore du tennis : en favorisant les sauts, les piétinements et en demandant de porter des charges lourdes, ces activités ne sont pas propices à prévenir la survenue de varices. Enfin, rappelons que la grossesse présente également un risque : la présence d’un nouveau corps dans le ventre de la future maman augmente sa pression veineuse et, donc, accélère la dilatation de ses veines.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>