Soja et grossesse font-ils bon ménage ?

Le 16 mai 2016 - Par Manon Costantini

Le soja possède de nombreuses vertus. Sa richesse en protéines, fibres et autres molécules lui vaut une très bonne réputation, notamment auprès des végétariens et végétaliens. Cependant, la consommation de soja est vivement déconseillée dans certains comme chez les nourrissons mais aussi et surtout chez les femmes enceintes…

Gare aux phyto-oestrogènes !

Qu’il soit sous forme de tofu, de boisson, de crème dessert, de germe ou encore de biscuit, le soja est le végétal idéal pour une alimentation saine et équilibrée. Sauf dans certains cas. Ainsi, le soja ne serait pas favorable à la bonne santé de la femme enceinte et au développement de son enfant. Pour comprendre les conséquences de la consommation de soja durant une grossesse, il faut déjà savoir de quoi il se compose. Le soja comporte en fait des molécules nommées isoflavones, qui font partie de la famille des phyto-oestrogènes. Des substances végétales réputées pour être très proches des œstrogènes, ces hormones sexuelles féminines déjà présentes dans le corps. Or, la présence de phyto-oestrogènes en supplément pourrait bien venir perturber le système hormonal en place. C’est en tout cas ce que les Autorités de Santé soupçonnent.

Des mesures de précaution à prendre ?

Au fil du temps, le sujet est devenu à controverse puisque des études réalisées sur des animaux ont pu mener à la conclusion que les phyto-oestrogènes présents dans le soja seraient nuisibles. D’autres recherches effectuées cette fois sur un échantillon de femmes durant et après leur grossesse ont amené les chercheurs à penser que l’exposition à ces molécules augmenterait considérablement le risque de troubles à la naissance. Mais à ce jour, aucun lien n’a officiellement été établi. Dans le doute, il est « seulement » déconseillé aux femmes enceintes de consommer du soja.

oui-soja-menopauseNon durant la grossesse, oui pour la ménopause !

Les hormones sont à l’origine de nombreuses manifestations physiologiques dans la vie d’une femme, que ce soit durant sa grossesse, durant ses cycles menstruels mais aussi au moment de la ménopause. En effet, la fin des menstruations marque aussi la fin de la fertilité d’une femme. Une des particularité de cette période de la vie, ce sont les « bouffées de chaleur » ressenties régulièrement. On dit que le soja pourrait bien jouer un rôle bienfaiteur dans ces moments-là et aiderait à réduire ces symptômes. Mais là encore, les autorités sanitaires n’ont pas officiellement établi de lien. 

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>