Préparer du thé : un moment « zen »

Le 31 janvier 2016 - Par Manon Costantini

Le thé est, à travers le monde entier, d’une popularité inégalable aux vertus considérables et bien plus importantes sur le long terme que l’on pourrait peut-être l’imaginer. Explications. 

A l’origine, utilisé à des fins médicinales, le thé ne deviendra une boisson quotidienne et bue pour le plaisir que bien des années avant l’apparition de l’arbre. « On boit le thé pour oublier le bruit du monde », cette citation de Lu Yü, premier Maître de thé sous la dynastie Tang (618-907), parle d’elle-même. Selon les principes des traditions chinoises et japonaises, boire le thé doit s’apparenter à un moment « zen », un moment de totale détente afin que le thé soit « préparé avec amour ». Pour ce faire, il faut alors se concentrer et centrer son attention sur la préparation en elle-même. Ce comportement incite donc à la détente et à l’apaisement.

Choisir attentivement sa variété de thé 

La boisson se décline en six familles différentes, classées par couleurs : les thés verts, rouges, bleu verts, sombres, blancs et jaunes. En fonction des procédés de fabrication et leurs propriétés, la variété doit être attentivement sélectionnée selon les envies et besoins de chacun.

Le thé n’en finit plus de confirmer son importance au sein de la société. Moins forte que le café, remplie d’antioxydants, la boisson représente l’équilibre quasi-parfait entre la recherche du naturel, le bon goût grâce à un arôme puissant et les bienfaits qu’elle procure d’un point de vue sanitaire.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>