Plaisir par voie orale… attention, danger !

Le 16 février 2016 - Par Manon Costantini

On doit l’information à une étude américaine qui vient de révéler que les hommes étaient deux fois plus touchés que les femmes par les cancers de la gorge et de la bouche, liés à une infection par papillomavirus (HPV). L’origine de de mal ? La fréquence des rapports sexuels bucco-genitaux, selon les scientifiques. 

En effet, près de deux cancers oropharyngés, (c’est-à-dire au niveau de la bouche et de la gorge), sur trois sont provoqués par une infection par la souche HPV 16, aux États-Unis et dans la plupart des pays occidentaux. Et selon les chercheurs, la fréquence de ces pathologies aurait nettement augmenté ces dernières années. La raison de cette augmentation serait ainsi due à une évolution des mœurs et des pratiques. Aujourd’hui, le sexe oral est plus répandu et commence à un plus jeune âge. La multiplication des partenaires ne seraient pas non plus étrangère à ce phénomène. La fellation et le cunnilingus pourraient donc être à l’origine de ces cancers, qui touchent beaucoup plus les hommes, surtout blancs et d’âge moyen, que les femmes.

Dans 22% des cas, le HPV 16 conduit à un cancer de la bouche ou de la gorge. Les Experts de santé recommandent donc vivement de se protéger pour pratiquer le sexe oral

L’étude a clairement mis en évidence qu’à nombre égal de partenaires, les hommes étaient plus exposés à l’infection que les femmes. Le système immunitaire féminin réagit nettement mieux que celui des hommes qui est plus sensible à l’infection et met aussi plus de temps à évacuer le virus. Pour autant, si l’infection est plutôt fréquente, elle n’en demeure pas moins souvent bénigne. En règle générale, un ou deux ans suffisent à l’éliminer de l’organisme. De plus, le contact avec le virus ne déclenche pas toujours directement les mutations responsables de la tumeur. Notons toutefois que dans 22% des cas, le HPV 16 conduit à un cancer de la bouche ou de la gorge. Les experts de santé recommandent donc vivement de se protéger pour pratiquer le sexe oral.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>