Médicaments : le nom des marques encore trop mentionné sur les prescriptions !

Le 15 janvier 2016 - Par Rédaction

Selon l’UFC, 73 % des prescriptions ne sont pas conformes à la législation. Il faut, en effet, rappeler que celle-ci prévoit et exige même que le nom de la molécule apparaisse sur l’ordonnance. En étant comprise par toute le monde, la Dénomination Commune Internationale (DCI) permet, en effet, de faciliter la prise de traitement à l’étranger, par exemple ; elle permet aussi aux consommateurs d’acheter à moindre frais la bonne molécule, « sans se soucier des noms de marque», fait remarquer l’UFC-Que Choisir dans un communiqué. Or, un an après l’entrée en vigueur de cette obligation pour tous les médecins, il semblerait que le pli n’ait pas encore été pris… D’après l’étude menée par l’association UFC, les spécialistes sont les plus mauvais élèves avec 85 % des médicaments prescrits seulement avec le nom de marque contre 70 % pour les généralistes.

 

Selon l’UFC, 73 Pharmacie_médocs% des prescriptions ne sont pas conformes à la législation. Il faut, en effet, rappeler que celle-ci prévoit et exige même que le nom de la molécule apparaisse sur l’ordonnance.

 

 

 

 

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>