« Ma terrasse sans tabac » : Marisol Touraine continue sa lutte

Le 23 mars 2017 - Par Vanessa Bernard

Les espaces extérieurs des cafés et restaurants totalement exempts de fumée de tabac : voilà l’idée de la ministre des Affaires sociales et de la Santé qui lance aujourd’hui l’opération « Ma terrasse sans tabac ».

« Ma terrasse sans tabac » est ainsi un dispositif inédit, auquel les représentants des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et des débits de boissons ont été étroitement associés, doit ainsi permettre aux Français d’identifier les terrasses qui proposent des espaces totalement ou partiellement libérés de la fumée.

« Ma terrasse sans tabac » s’appuie sur une charte signée par les cafetiers et restaurateurs. A travers elle, ils s’engagent à créer un environnement non-fumeur sur leur(s) terrasse(s) et à sensibiliser leurs salariés sur les enjeux de la lutte contre le tabagisme. En contrepartie, les établissements signataires sont référencés gratuitement sur le site materrassesanstabac.com et sur l’application mobile disponible sur Apple Store et sur Google Play. Participatifs, le site et l’application permettent à chacun de rechercher des établissements qui adhèrent à cette charte et disposent d’une terrasse sans tabac, mais également de proposer un lieu pour une future adhésion.

Établissements et clients informés

Un kit de communication dématérialisé, comprenant la charte, un flyer à destination des consommateurs et clients et un dépliant à destination des responsables d’établissements sera transmis aux signataires. Ainsi,  72 000 cart’com visant à sensibiliser les clients des bars et restaurants et à promouvoir le dispositif seront diffusées dans 330 lieux à Paris et 245 lieux à Bordeaux, Lyon, Marseille, Toulouse, Montpellier, Nantes et Strasbourg.

Un point en plus dans l’action « Anti-Tabac » du ministère

Prévue dans le Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) 2014-2019, l’opération « Ma terrasse sans tabac » représente, selon les Autorités, un nouvel outil de soutien aux anciens fumeurs et aux personnes souhaitant arrêter le tabac. Il complète l’arsenal de mesures et dispositifs mis en place par le Gouvernement pour sensibiliser à l’arrêt, qu’il s’agisse du triplement du remboursement des substituts nicotiniques, de l’opération « Moi(s) sans tabac », ou encore des mesures pour faciliter la démarche d’arrêt des femmes enceintes et éviter la reprise après la grossesse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>