Maladies du coeur : cette méconnaissance qui met en danger

Le 9 janvier 2017 - Par Vanessa Bernard

La Fédération française de cardiologie publie aujourd’hui les premiers résultats de son Observatoire du coeur. Il reste beaucoup à faire encore pour améliorer la prévention des maladies du coeur. Retour sur les résultats. 

Nous sommes très nombreux à penser prendre bien soin de notre coeur. Et pourtant… Il demeure des comportements qui ne sont pas bons pour cet organe vital, comme la sédentarité excessive ou encore une alimentation finalement moins équilibrée qu’on ne  se l’imagine. Ainsi, l’enquête Ifop menée auprès de 2 000 adultes pointe du doigt des décalages entre perception et réalité.

Avoir une activité physique, c’est bouger au moins 30 mn !

Par exemple, le sondage révèle que 61% des Français considèrent qu’ils exercent une activité physique régulière. Pour autant, quand l’information est creusée, il s’avère, qu’en réalité, nous ne sommes que 31% à bouger selon les recommandations de santé publique, c’est-à-dire au moins 30 minutes d’affilée, deux ou trois fois par semaine. Notons aussi que 37% des interrogés limitent cette pratique à un jour par semaine, voire moins souvent encore.

Manger 5 fruits et légumes par jour, c’est pas encore ça !maladies cardiovasculaires

Concernant l’alimentation, autre déterminant majeur de la santé, l’enquête montre que   77% des répondants estiment avoir une alimentation équilibrée. Mais là encore, en les interrogeant plus en profondeur, on découvre que nous ne sommes que 40% à manger des fruits et 38% des légumes tous les jours. Quant au fameux repère du PNNS : « 5 fruits et légumes par jour », un tiers des interrogés seulement semble consommer le minimum recommandé…

Le sel encore trop utilisé

Parmi les autres recommandations des Pouvoirs Publics, scandées dès lors qu’il est question d’alimentation comme « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop salé, trop sucré », il s’avère ici aussi que le « resalage » des plats soit un réflexe pour 64% d’entre nous ! La Société française de cardiologie rappelle que le sel en trop grande quantité favorise l’hypertension et donc l’AVC (accident vasculaire cérébral).

Les maladies du coeur sous-estimées

Le problème résulte peut-être du fait que nous sommes aussi nombreux à sous-estimer la gravité des maladies cardiovasculaires (MVC) alors même que quatre Français sur dix ont un proche qui en est atteint. Pour autant, 77% pensent que ces maladies du coeur provoquent moins de 200 décès par jour en France : en réalité elles en représentent le double ! Notons aussi que seulement 22% citent l’arrêt du tabac ou le fait de ne pas fumer, comme un des moyens de prévention et de lutte contre les MCV alors même que le tabagisme est pourtant la cause d’un quart des décès cardiovasculaires avant 70 ans ; il est également responsable de la majorité (70 à 80%) des infarctus du myocarde chez les moins de 50 ans, selon la Fédération.

Maladies du coeur : que faire pour se prémunir ?

Pour préserver la santé de son coeur, il faut évidemment « bouger » (marcher, faire du vélo…) suffisamment longtemps et suffisamment souvent aussi ! Il reste essentiel en effet de lutter contre la sédentarité en limitant le temps passé assis. Quelques petits gestes simples peuvent nous y aider au bureau, par exemple, où nous passons souvent des heures devant notre ordinateur sans penser à nous dégourdir un peu les jambes : se lever et bouger deux ou trois minutes toutes les deux heures, aller voir un collègue plutôt que de lui envoyer un mail, téléphoner debout, faire des réunions debout, placer sa poubelle à plusieurs mètres de son bureau pour se lever pour la remplir… Sachons, en outre, que faire du sport le dimanche, ne compense pas les longues heures passées sur sa chaise au travail.

   

Enquête en ligne réalisée par l’Ifop du 14 au 16 novembre 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 2.001 personnes âgées de 18 ans et plus.

Source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>