Les Etats-Unis expérimentent la greffe d’utérus

Le 29 février 2016 - Par Manon Costantini

Le 10 novembre dernier, nous vous annoncions que la transplantation d’utérus en France était enfin autorisée ouvrant ainsi la voie à un 1er essai clinique. Cette fois, c’est aux Etats-Unis que ça se passe… 

Alors que 3 à 5% des femmes dans le monde souffrent de l’absence d’un utérus, un centre hospitalier de l’Ohio, la Cleveland Clinic, a effectué la première greffe d’utérus sur le territoire. La patiente, une jeune femme de 26 ans, était dans un état « stable » après l’opération qui aura duré près de neuf heures.

Dix autres opérations à venir

Le centre hospitalier commence à sélectionner plusieurs candidates dès 2015 pour une greffe d’utérus. Objectif ? Dans le cadre d’un essai clinique approuvé par le conseil du centre, pratiquer une intervention novatrice sur dix patientes soit nées sans utérus, soit ayant subi une ablation de l’organe. La première intervention du genre s’est bien passée, il faudra toutefois attendre au moins un an aux patientes greffées avant d’essayer de tomber enceinte. Le temps nécessaire à la guérison après l’opération.

Un espoir pour l’infertilité 

La greffe sera pourtant temporaire puisque le protocole prévoit de retiré l’utérus implanté après la naissance d’un ou plusieurs enfants. De fait, les patientes pourront cesser de suivre le traitement empêchant le rejet du greffon. Rappelons que l’université médicale suédoise de Göteborg a été la première au monde en 2013 à effectuer une greffe de ce type.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>