Jumeaux : quand l’augmentation des naissances multiples préoccupe

Le 18 février 2016 - Par Manon Costantini

Le taux de naissances de jumeaux a quasiment doublé dans les pays développés en près de quarante ans. Bonne nouvelle ? Pas tout à fait, cette multiplication inquiète les scientifiques.

Cette augmentation des naissances de jumeaux préoccupe, en effet, et soulève quelques questions. Dans une étude sur le phénomène, des chercheurs mettent ainsi en cause le retard des maternités et de l’assistance médicale à la procréation. En effet, les facteurs héréditaires mis de côté, les PMA sont directement pointées du doigt. La stimulation ovarienne et la FIV, fécondation in vitro, pratiquées pour une procréation médicalement assistée, augmentent considérablement le risque de donner naissance à plusieurs enfants, donc des jumeaux. De plus, les scientifiques ont constaté que le recours à la PMA se manifestait chez des femmes de plus en plus âgées, or, on sait aussi que le risque de naissances multiples grandit au fil de l’âge.

Pourquoi elle phénomène inquiète-t-il ? 

Les jumeaux étant des bébés plus fragiles que les autres, et c’est pourquoi cette hausse inquiète les chercheurs. En effet, les grossesses gémellaires sont plus à risques que les grossesses normales. En cas de naissances multiples, la mère et l’enfant sont plus exposés aux pathologies liées à la maternité. Les accouchements sont souvent déclenchés et les jumeaux naissent souvent prématurés avec des taux de mortalité infantile plus élevé. « Nous ne savons pas si cette hausse va se poursuivre, mais celle-ci est de plus en plus perçue comme un problème de santé publique », a souligné un des auteurs de l’étude, publiée dans la revue américaine Population and Development.

Les jumeaux étant des bébés plus fragiles que les autres, et c’est pourquoi cette hausse inquiète les chercheurs

Si la vigilance est sans doute de mise et que les préoccupations sont fondées, il faut quand même rappeler que depuis le 15 octobre dernier, sur décision du ministère de la Santé, le don de gamètes a été élargi pour permettre à plus de personnes d’accéder à la PMA. La procréation médicalement assistée reste une avancée scientifique incontestable permettant aux couples connaissant des problèmes d’infertilité de devenir parents. Rappelons aussi, que la pratique est très encadrée, et que sans elle, de nombreuses naissances heureuses n’auraient pas eu lieu.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>