Qualité du sperme : l’importance d’une bonne hygiène de vie

Le 28 novembre 2017 - Par Vanessa Bernard

Le sperme a une importance primordiale dans la fécondation. Parcourant une distance d’environ 17 cm dans la cavité abdominale de la femme, il traverse un chemin semé d’embuches, et se confronte à des changements biochimiques de toutes sortes dans l’utérus dans l’attente des spermatozoïdes. Seuls les plu performants atteindront leur cible…

C’est quoi un sperme de mauvaise qualité ?

Plusieurs raisons peuvent réduire l’efficacité du sperme dans son parcours de fécondation. La première est une mobilité réduite, on en parle lorsque le taux de spermatozoïdes mobiles est en deçà de 25%. La faible quantité de spermatozoïdes peut être un autre signe de mauvaise qualité du sperme. Alors qu’une éjaculation dite normale en comporte entre 100 et 200 millions, le chiffre descend à 20 millions dans le cas d’une une fertilité diminuée. Il peut y avoir également des problèmes de déformation des spermatozoïdes. On peut en effet observer des anomalies de la tête, du flagelle et parfois des deux pouvant diminuer la fertilité. Si le taux de spermatozoïdes « anormaux » dépasse 70% on parle alors de tératospermie.

Comment améliorer la qualité du sperme ?

La qualité du sperme peut être heureusement modifiée ! Améliorer son hygiène de vie représente la première bonne attitude à adopter. Premier ennemi de la fertilité masculine : le tabac… Sa consommation régulière réduit l’action des spermatozoïdes. En outre, l’activité physique est également préconisée, de même qu’une bonne santé en général. Mais pas besoin de faire du sport de haut niveau, le simple fait de se déplacer et de ne pas rester assis favorise la mobilité des spermatozoïdes.

Il a été prouvé que la position assise favorisait le développement de spermatozoïdes à faible mobilité

Il a été prouvé que la position assise favorisait le développement de spermatozoïdes à faible mobilité.  Il faut aussi éviter de porter des vêtements trop serrés qui provoquent le réchauffement des testicules et pouvant entraîner une destruction de certains spermatozoïdes. De même, les endroits trop chauds, les saunas et autres bains bouillonnants sont déconseillés. La drogue et l’alcool sont évidemment à proscrire car ils perturbent la production spermique. Il faut aussi privilégier une alimentation saine, tant pour ses apports en minéraux comme la vitamine C par exemple, excellente pour la fertilité,  que pour maintenir un poids raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>