Repas : en combien de temps faut-il manger ?

Le 13 mars 2018 - Par Olivia Szeps, diététicienne-nutritionniste

Pour apprécier ses repas, il faut non seulement les équilibrer mais aussi prendre le temps de manger ! Oui, mais comment ? Les conseils de notre experte : Olivia Szeps, diététicienne-nutritionniste.

Mieux vaut parler de temps qualitatif 

L’idéal est de faire une pause de Olivia20 minutes, en moyenne. Seulement voilà, en fonction de nos rythmes de vie, il est parfois difficile de réussir à s’octroyer ce précieux temps. Sachez donc que si vous n’avez pas la possibilité de vous arrêter suffisamment longtemps, vous pouvez toutefois optimiser votre repas même en 5 ou 10 minutes en lui consacrant toute l’attention nécessaire. Car oui, manger est une activité à part entière ! Vous avez l’habitude de regarder la télévision en mangeant ? Pensez quand même à décaler votre attention sur votre assiette pour en apprécier les saveurs, les textures, et concentrez-vous aussi sur la mastication et la dégustation des aliments. Il est important que votre cerveau soit plus concentré ou connecté à votre ressenti pendant votre repas.

Il est important que votre cerveau soit plus concentré ou connecté à votre ressenti pendant votre repas.

Manger devant la télé ? Oui, mais…

Si vraiment, il vous est impossible de ne pas manger autrement que devant votre écran, préférez alors un sujet qui ne nécessite pas une attention particulière de votre part ; par exemple, une série que vous avez déjà vue, une émission un peu ludique pour venir à bout de votre envie de légèreté ou pourquoi pas même les infos, un documentaire, ou encore de la musique… Le tout étant de ne pas être en mode « hypnose » devant la télé ! N’oubliez pas que, pour la plupart d’entre nous, un repas, ce n’est, en moyenne, que trois fois par jour : profitez-en donc au maximum en évitant toutes les autres activités de votre quotidien, comme trier vos mails en mangeant. Ils ont attendu jusqu’à maintenant, ils peuvent bien attendre encore cinq minutes de plus !

Le repas, le moment de se concentrer (enfin) sur soi

La majorité de notre temps est consacré aux activités de notre quotidien. Dès lors, le repas représente l’un des rares moments de notre vie où il devient possible d’enfin se consacrer à soi, et de s’apporter quelque chose qui nous fait du bien ! Sachez que quand vous mangez, vous nourrissez non seulement votre corps mais aussi votre esprit. Manger, c’est aussi ressentir des émotions et apprécier des saveurs. Pourquoi alors, ne pas profiter de ce temps pour vous reposer même physiquement en détendant vos épaules et en ralentissant le rythme de votre journée, juste quelques minutes ?

 Sachez que quand vous mangez, vous nourrissez non seulement votre corps mais aussi votre esprit

Stopper le mode pilotage automatique 

Voilà bien longtemps que vous ne vous posez plus la question de comment faire pour manger. Vous l’avez intégré depuis des années : pour vous, c’est même machinal ! Or, si justement vous cassiez ce rythme automatique, que vous désactiviez le mode avance rapide pour passer en mode ralenti ou même carrément en pause ? Pour souffler enfin, optez pour une posture confortable favorable à la découverte de votre repas, pour le voir, le sentir, le toucher. En bref, pour mettre en éveil tous vos sens et être à l’écoute de vos goûts. Ainsi, vous donnez à l’ensemble de votre personne l’opportunité de se nourrir, de ressentir, d’éprouver du plaisir et, à votre organisme, la possibilité d’enclencher sans pression et en toute conscience le processus de digestion et donc de satiété.

Ainsi, vous donnez à l’ensemble de votre personne l’opportunité de se nourrir, de ressentir, d’éprouver du plaisir et, à votre organisme, la possibilité d’enclencher sans pression et en toute conscience le processus de digestion et donc de satiété

Redonner de la place au plaisir

Enfin, comment votre cerveau peut-il savoir que vous appréciez un repas si vous ne le lui dites pas ou si vous ne lui laissez pas le temps de le faire ? Manger très vite, ou se laisser captiver par autre chose, un divertissement comme un stress, n’est pas favorable à un repas digeste et réconfortant ! A l’heure du repas, c’est ce que vous dégustez, l’assiette que vous regardez, les saveurs que vous découvrez, l’aliment que vous mastiquez qui doivent avoir le rôle principal. Nos sens, en effet, sont directement reliés à notre cerveau. Ce même cerveau qui transmet les messages à votre estomac.. Si vous ne prenez pas réellement conscience de votre repas, il ne remplira alors pas correctement son rôle et votre estomac ne parviendra pas à la satiété. Conséquences : une certaine tendance à se resservir, des fringales au cours de la journée, des repas qui, tout d’un coup, vous paraissent trop copieux… Ressentez, dégustez, savourez, et observez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>