Conseils pour bien vieillir

Le 10 juillet 2015 - Par Vanessa Bernard

Le vieillissement est un phénomène naturel à côté duquel il est impossible de passer. Evidemment, la perte de la beauté du corps, parfois de certaines capacités physiques ou encore une activité sociale moindre par rapport aux années « fastes » sont facteurs de pessimisme. Pourquoi ne pas voir cette période comme une une nouvelle étape de vie nous donnant toute liberté de profiter de son temps ?

Aujourd’hui, on ne parle plus de vieillir mais de bien vieillir. Bien vieillir, qu’est-ce que c’est ? Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il s’agit d’un « processus qui vise à optimiser les chances d’une bonne santé physique, sociale et mentale et à permettre à des personnes âgées de prendre une part active dans la société, sans être victimes de discrimination, et de jouir d’une vie indépendante et de bonne qualité ». De nombreuses études internationales le mettent en avant : 30 % de notre vieillissement personnel dépendent de notre hérédité, les 70 % restants sont étroitement liés à nos habitudes. Alors pour mettre toutes les chances de notre côté dans un processus de « bien vieillir », voici quelques conseils :

- Jouer et lire pour stimuler son cerveau : maintenir sa curiosité en éveil, s’intéresser à tout ce qui nous entoure, c’est une des clés pour que notre cerveau préserve sa vivacité. En effet, il a besoin, tout au long de la vie, d’être stimulé et pour cela, certaines activités sont très bénéfiques. Pensons, par exemple, aux jeux en solo ou de société qui sont sont excellents. Qu’il s’agisse de cartes, de lettres, de chiffres, ils nous amènent à réfléchir pour trouver la bonne stratégie ou le bon mot, à faire appel à notre mémoire, à recourir au dictionnaire et donc à solliciter nos neurones. La lecture est, en outre, une source inépuisable de bienfaits pour nos cellules grises. Bien sûr, les sorties sont aussi bonnes pour notre santé : un spectacle, une visite de musée ou de monument historique sont autant de moments privilégiés, surtout s’ils sont partagés avec des amis.

- Tonifier son corps et sa mémoire : l’activité physique est tout indiquée pour conserver son capital osseux et le tonus musculaire, mais aussi pour garder un cerveau performant et pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Elle peut même nous aider à garder le moral. Alors, pensons marche, gym, natation ou encore yoga. Un corps tonifié permet de maintenir une bonne coordination des mouvements et notre mémoire s’en ressent.

- Apprendre et acquérir des connaissances : l’informatique peut être un excellent moyen d’atteindre de tels objectifs. Alors, pourquoi ne pas profiter de notre retraite pour apprendre à utiliser un oridinateur et ses logiciels ? D’ailleurs, il peut aussi être temps d’apprendre à utiliser un camescope… Autant de moyens de nous stimuler, de garder le lien mais aussi d’apprendre toujours plus de nouvelles choses en étant connecté !

- Bien manger : nous le savons, la nutrition est un facteur clé pour rester en bonne santé. Faire ses trois repas par jour est donc essentiel. La chance, une fois l’âge de la retraite arrivé, est que nous avons tout le temps pour concocter de bons repas, pour soi mais aussi pour les autres. Attention, toutefois, à bien contrôler régulièrement son poids.

- Bouger : vieillir ne signifie pas arrêter de faire du sport. Si, passé un certain âge, nous ne pouvons plus avoir la même activité physique qu’autrefois, il nous est possible de trouver de nouvelles alternatives. Ainsi, la marche nordique, les danses de salon, la gymnastique douce, la relaxation, le yoga, sont tous indiqués pour nous étirer, nous assouplir et maintenir notre sens de l’équilibre, sans forcer. Les activités aquatiques sont d’autant préconisées en cas de douleurs articulaires.

- Maintenir son réseau relationnelles relations amicales, mais aussi familiales contribuent à notre bien-être physique et moral. Elles constituent ce lien social fort qui nous permet d’affirmer notre identité. C’est pourquoi il est important d’entretenir des relations avec nos proches et de toujours rester ouvert à de nouveaux contacts.

- Soigner son image : si nous nous aimons, les autres nous aimeront ! C’est pourquoi, il est essentiel de continuer à avoir envie de prendre soin de soi, de se mettre en valeur, d’offrir une belle image de soi : c’est essentiel pour ses relations avec les autres. N’oublions pas non plus que la vision et l’audition ont aussi toute leur importance, c’est ce qui nous relie au monde extérieur. Si on est obligé de faire répéter à plusieurs reprises ses interlocuteurs, si on ne peut plus lire son journal, la communication est alors difficile. C’est pourquoi il importe de consulter régulièrement un ORL ou un ophtalmologiste. De même, un sourire, avec une mauvaise dentition peut gêner et entamer l’image que nous avons de nous-mêmes. Le dentiste saura le rétablir, ce qui redonne confiance en soi !

- Etre bien chez soi : cocon réconfortant et chaleureux, le domicile est l’espace privilégié dans lequel chacun a ses repères, ses habitudes. On s’y sent en sécurité, dans une intimité qui nous appartient. Et ce domicile, nous y sommes d’autant plus attachés qu’il garde en lui l’empreinte des souvenirs. À une période de la vie où les déplacements peuvent se faire moins fréquents, ce sont les proches et les amis qui viennent à nous. Le lieu de vie devient lieu de rencontres, de partages et d’échanges. Pour demeurer un havre de sécurité, notre logement devra sans doute évoluer avec le temps. Un meilleur éclairage, des rampes d’escalier, des barres d’appui, des antidérapants sous les tapis… Ces aménagements simples et peu coûteux pourront prévenir les risques de chute et contribuer à votre confort. Pensons-y !

- Rester positif : envisager l’avenir avec optimisme, affirmer ce que l’on est, transmettre aux autres ce qui nous tient à cœur, tels sont peut-être les fondements d’une vieillesse sereine. Mais sérénité n’est pas synonyme de passivité ou d’indifférence. Bien au contraire, elle nous incite à rester dans le mouvement de la vie, en respectant toutefois notre rythme biologique, physique, en nous ménageant des moments bien à nous qui nous permettent d’être créatifs, de nous réaliser. L’optimisme est l’état d’esprit qui nous permet de franchir les étapes et de profiter de la vie, tout simplement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>