Adolescence

Quel parent n’a pas peur de l’adolescence ? Aucun, sans doute ! Et pour cause, cette période tant redoutée amène souvent avec elle de nouveaux soucis pour les parents qui voient leur « bébé » devenir grand et s’affirmer… parfois même un peu trop ! Si l’adolescence est synonyme de grand changement pour l’ado, et notamment de transformations morpho-psychologiques qu’il n’accueille pas toujours favorablement, le foyer tout entier doit parfois se mettre au diapason du jeune « boutonneux » qui la « ramène » un peu trop ! Mais pas de panique, la fameuse « crise d’ado » n’est pas un passage obligatoire, et même quand elle pointe le bout de son nez, il est tout à fait possible de la gérer sans drame ! Comment reconnaître la « vraie » rébellion ? Comment faire la différence entre crise passagère et dépression naissante ? Comment gérer les troubles du comportement ? L’adolescence, c’est aussi le moment d’expliquer à son enfant ce qu’est l’amour, le sexe… L’adolescence est aussi le moment de tous les dangers : l’alcool et la drogue, notamment. Comment gérer ? Nos spécialistes vous répondent !

Si le surpoids et l'obésité demeurent stables chez les adultes et les enfants en France sur la période 2006-2015, on constate en revanche une augmentation de la maigreur chez les filles de 11 à 14 ans

Le repérage précoce des troubles psychiatriques des enfants et adolescents doit s'accompagner d'une prise en charge plus efficace, estime un rapport parlementaire publié mercredi qui formule 52 recommandations.

Le cancer fait peur aux trois quarts des adolescents qui sur-estiment le rôle joué par l'hérédité et sous-estiment en revanche celui de l'alimentation ou du manque d'activité physique, révèle un sondage*

« T’es sérieuse là ? » Il n’y a encore pas si longtemps, votre enfant se contentait de dire « oui maman » quand vous lui demandiez quelque chose. Seulement voilà, maintenant q'il est ado, il « se sent » de vous défier et commence à s’adresser à vous comme à ses jeunes camarades à la récré. Pas ...

Un adolescent sur deux estime qu'être mince est essentiel. Voilà ce que révèle une étude Ipsos pour la Fondation Pfizer le 3 juin 2015. Si 93% des 15 - 18 ans avouent se sentir bien dans leurs peau, reste qu'ils sont convaincus que pour être beaux, mieux vaut être minces !

Avec la fin de l'année scolaire, les jeunes n'ont qu'une seule envie : faire la fête. Décompression oblige, les verres se remplissent au fur et à mesure des soirées. Mais malheureusement, pas toujours de "softs". Ainsi, depuis 10 ans, on note une hausse des consommations excessives d'alcool ...

J - 30 avant le coup d'envoi du baccalauréat 2015. Les épreuves, en effet, débuteront le 17 juin prochain. L'heure des révisions à sonné et des premières angoisses, surtout... Au secours, mon ado perd pied !

Le 6 mai dernier, le Parisien révélait les résultats d'un sondage de l'institut Ipsos pour la Fondation Pfizer sur les adolescents et leur vision de l'amour et du sexe. Il semblerait que les 15-18 ans soient de grands romantiques...

Meilleurs articles

Le 6 mai dernier, le Parisien révélait les résultats d'un sondage de l'institut Ipsos pour la Fondation Pfizer sur les adolescents et leur vision de l'amour et du sexe. Il semblerait que les 15-18 ans soient de grands romantiques...

J - 30 avant le coup d'envoi du baccalauréat 2015. Les épreuves, en effet, débuteront le 17 juin prochain. L'heure des révisions à sonné et des premières angoisses, surtout... Au secours, mon ado perd pied !

Avec la fin de l'année scolaire, les jeunes n'ont qu'une seule envie : faire la fête. Décompression oblige, les verres se remplissent au fur et à mesure des soirées. Mais malheureusement, pas toujours de "softs". Ainsi, depuis 10 ans, on note une hausse des consommations excessives d'alcool ...

« T’es sérieuse là ? » Il n’y a encore pas si longtemps, votre enfant se contentait de dire « oui maman » quand vous lui demandiez quelque chose. Seulement voilà, maintenant q'il est ado, il « se sent » de vous défier et commence à s’adresser à vous comme à ses jeunes camarades à la récré. Pas ...

Un adolescent sur deux estime qu'être mince est essentiel. Voilà ce que révèle une étude Ipsos pour la Fondation Pfizer le 3 juin 2015. Si 93% des 15 - 18 ans avouent se sentir bien dans leurs peau, reste qu'ils sont convaincus que pour être beaux, mieux vaut être minces !