Poisson

Manger plus de poisson et de noix, riches en oméga 3, rend-il moins agressif ? C'est en tout cas ce que suggère une étude coordonnée par un chercheur français, qui plaide pour ces acides aidant le cerveau à fonctionner de manière plus fluide.

Le poisson possède des qualités nutritionnelles précieuses qui en font un invité de choix des menus de toute la famille. C’est ainsi qu’il est recommandé d’en consommer au moins deux fois par semaine. Explications.

Pour la population générale, le PNNS recommande de manger deux portions de poisson par semaine dont un poisson gras. Sur le plan nutritionnel, en effet, le poisson et les produits de la pêche font partie des aliments les mieux classés.

Initié en 2001, le Programme national nutrition santé (PNNS) a pour objectif général d’améliorer l’état de santé de l’ensemble de la population, en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, la nutrition. Son président est le Professeur Serge Hercberg. Il répond à nos questions.

Meilleurs articles

Initié en 2001, le Programme national nutrition santé (PNNS) a pour objectif général d’améliorer l’état de santé de l’ensemble de la population, en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, la nutrition. Son président est le Professeur Serge Hercberg. Il répond à nos questions.

Pour la population générale, le PNNS recommande de manger deux portions de poisson par semaine dont un poisson gras. Sur le plan nutritionnel, en effet, le poisson et les produits de la pêche font partie des aliments les mieux classés.

Le poisson possède des qualités nutritionnelles précieuses qui en font un invité de choix des menus de toute la famille. C’est ainsi qu’il est recommandé d’en consommer au moins deux fois par semaine. Explications.

Manger plus de poisson et de noix, riches en oméga 3, rend-il moins agressif ? C'est en tout cas ce que suggère une étude coordonnée par un chercheur français, qui plaide pour ces acides aidant le cerveau à fonctionner de manière plus fluide.