+ de news

Ce sont des chercheurs qui le disent : il faudrait mieux protéger les enfants du marketing quand il se veut en faveur des "produits de mauvaise qualité nutritionnelle". Cela pour favoriser la lutte contre le surpoids et l'obésité

Les résultats de l’étude comparative de quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel viennent d’être rendus publics. Et bonne nouvelle pour les consommateurs, l’efficacité du logo Nutri-score (appelé aussi « 5 C ») a été démontrée. Le choix du logo retenu devrait être amendé par arrêté dès le mois ...

L’arachide a la capacité d’améliorer le goût, le volume et la consistance de certains aliments. Elle coûte peu cher, comporte des valeurs nutritives intéressantes et possède même des pouvoirs antioxydants. Pourtant, d’année en année, le nombre d’allergiques à la plante ne fait qu’augmenter…

Une étude australienne révèle que contrebalancer certains excès d’un jour par une alimentation plus saine, les suivants n’est pas moins délétère pour la santé. Les chercheurs sont formels : le « régime » junk food du week-end est aussi nocif que lorsqu’il est suivi en permanence.

Dans une interview qu’il nous accordait il y a quelques mois, le professeur Serge Hercberg nous expliquait pourquoi il considère l’étiquette nutritionnelle comme un très bon indicateur de nutrition pour le consommateur. Une récente étude effectuée par des membres de l’Equipe de Recherche en ...

Meilleurs articles

Le programme national nutrition santé propose 8 repères clés nécessaires à un bon équilibre alimentaire et 1 repère dédié à l’activité physique. Mémo.

Dans une interview qu’il nous accordait il y a quelques mois, le professeur Serge Hercberg nous expliquait pourquoi il considère l’étiquette nutritionnelle comme un très bon indicateur de nutrition pour le consommateur. Une récente étude effectuée par des membres de l’Equipe de Recherche en ...

Une étude australienne révèle que contrebalancer certains excès d’un jour par une alimentation plus saine, les suivants n’est pas moins délétère pour la santé. Les chercheurs sont formels : le « régime » junk food du week-end est aussi nocif que lorsqu’il est suivi en permanence.