Ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie courante et pourtant, sournoise et silencieuse, elle passe encore trop souvent à côté du diagnostic. Dans la grande majorité des cas, la pathologie est détectée trop tard, à l’arrivée d’un des symptômes les plus évocateurs : la fracture à basse énergie.

Elément clé pour la santé des os surtout à l’heure de la ménopause, la vitamine D est essentielle à notre bonne santé. Pourtant, nous sommes nombreux à sous-estimer les effets d’une carence. Avec l’hiver et l’absence de soleil, attention aux conséquences !

1 femme sur 3 de plus de 50 ans souffrira d’une fracture causée par l’ostéoporose. Il est donc important de prendre soin de la santé de ses os. On connaît l’importance du calcium, mais on sait moins quels sont nos besoins réels et comment les couvrir au quotidien.

Pour lutter contre l’ostéoporose, il y a les traitements, bien sûr, mais aussi l’importance d’une bonne hygiène de vie. Le calcium et la vitamine D ne sont donc pas les seules solutions pour lutter contre la maladie qui se traduit par une fragilité extrême de l’os. Il faut aussi faire du sport ...

S’il n’est pas possible d’agir sur les facteurs de prédisposition à l’ostéoporose, maladie liée à l’âge, au sexe et à la génétique, il est toutefois possible de réduire les facteurs de risque en soignant son alimentation. Explications.

L’ostéoporose. Beaucoup en ont déjà entendu parler mais peu savent réellement ce que cette maladie représente ni ce qu’elle provoque. Pourtant, elle n’est pas rare puisqu’elle touche 1 femme sur 3 après la ménopause, et 1 homme sur 5, à des âges plus avancés.

Prévenir l’ostéoporose qui touche 1 femme sur 3 après la ménopause est possible. Pour autant, la maladie étant silencieuse, elle n’est la plupart du temps détectée qu’une fois qu’elle est vraiment installée…

Meilleurs articles

Prévenir l’ostéoporose qui touche 1 femme sur 3 après la ménopause est possible. Pour autant, la maladie étant silencieuse, elle n’est la plupart du temps détectée qu’une fois qu’elle est vraiment installée…

L’ostéoporose. Beaucoup en ont déjà entendu parler mais peu savent réellement ce que cette maladie représente ni ce qu’elle provoque. Pourtant, elle n’est pas rare puisqu’elle touche 1 femme sur 3 après la ménopause, et 1 homme sur 5, à des âges plus avancés.

S’il n’est pas possible d’agir sur les facteurs de prédisposition à l’ostéoporose, maladie liée à l’âge, au sexe et à la génétique, il est toutefois possible de réduire les facteurs de risque en soignant son alimentation. Explications.

L’ostéoporose est une maladie courante et pourtant, sournoise et silencieuse, elle passe encore trop souvent à côté du diagnostic. Dans la grande majorité des cas, la pathologie est détectée trop tard, à l’arrivée d’un des symptômes les plus évocateurs : la fracture à basse énergie.

Pour lutter contre l’ostéoporose, il y a les traitements, bien sûr, mais aussi l’importance d’une bonne hygiène de vie. Le calcium et la vitamine D ne sont donc pas les seules solutions pour lutter contre la maladie qui se traduit par une fragilité extrême de l’os. Il faut aussi faire du sport ...