Génétique

Yeux bleus comme maman, cheveux épais comme papa, fort caractère comme celui qu’avait l’arrière-grand-mère… Qui n’a pas déjà fait l’objet de ces remarques ? La génétique est une science qui étudie les gènes de notre corps, principaux responsables de l’hérédité, c’est-à-dire la transmission de traits et caractères des êtres entre eux. La génétique est une sous-catégorie de la biologie, la science qui étudie l’ensemble des êtres vivants. En se concentrant sur le rôle des différents gènes présents dans l’organisme, leur influence ainsi que leur mode de transmission, des traitements agissant contre certaines maladies peuvent alors être mis au point. En effet, pour stopper l’évolution d’un trouble, voire même l’anéantir complètement et l’évincer de l’organisme, il est essentiel d’en comprendre l’origine, d’aller directement à la source du problème. Ainsi, la génétique donne à comprendre la fonction d’un chromosome, le rôle d’un gène, de l’ADN en général mais aussi de l’impact lorsque l’un deux présente une défaillance.

La sclérose en plaques est considérée comme une maladie auto-immune ce qui signifie que le système de défense qui normalement nous permet de lutter contre les agents étrangers ne joue plus son rôle et se met alors à nous attaquer. En France, la pathologie concerne environ 100 000 personnes. On ...

Exit les régimes draconiens avec le régime personnalisé qui devrait bientôt faire surface ! Un groupe de travail de la National Institutes of Health (NIH), s’est penché sur la question de la prise en charge de l’obésité

Meilleurs articles

La sclérose en plaques est considérée comme une maladie auto-immune ce qui signifie que le système de défense qui normalement nous permet de lutter contre les agents étrangers ne joue plus son rôle et se met alors à nous attaquer. En France, la pathologie concerne environ 100 000 personnes. On ...

Exit les régimes draconiens avec le régime personnalisé qui devrait bientôt faire surface ! Un groupe de travail de la National Institutes of Health (NIH), s’est penché sur la question de la prise en charge de l’obésité