Allergologie

L’allergologie est une spécialité médicale qui traite les affections dues aux allergies. Le corps hu-main interagit avec l’environnement qui nous entoure, ce qui peut parfois faire défaut à certains et provoquer quelques désagréments. L’allergie en elle-même est une réponse exagérée du système immunitaire face à ce qu’il considère comme une « agression » extérieure, on parle d’ailleurs d’une forme d’hypersensibilité. Ainsi, en comprenant le fonctionnement du corps du patient, l’origine et la cause de sa réaction allergique, l’allergologue est alors en mesure de prescrire un traitement adapté dans le but de rendre le corps plus tolérant face à la substance mise en cause. Les allergies se déclinent en plusieurs types : respiratoires, on parle de rhinite allergique par exemple ; cutanées, une des plus connues est l’eczéma ; alimentaires, souvent en réaction à l’oeuf ou l’arachide chez les enfants ; médicamenteuses ; mais il existe aussi les allergies aux venins à la suite d’une piqûre de guêpe, de frelon ou d’abeille notamment.

Pour quelle raison les « enfants des champs » seraient-ils plus « résistants » aux allergies que les « enfants des villes « ? Des chercheurs finlandais se sont penchés sur le phénomène.

Les antibiotiques ne sont pas automatiques ! Les diverses campagnes sanitaires l’ont assez répété. Cette fois, ce sont des chercheurs de l’Université de Caroline du Sud, aux Etats-Unis qui le confirment…

Un Français sur quatre souffre d’une allergie respiratoire (1) . 15% à 20% sont atteints de rhinite allergique sévère (2) qui, quand elle n’est pas prise en charge, entraîne d’autres allergies et se complique en asthme allergique dans 40% des cas (3) . Le traitement doit donc être précoce et ...

Selon l’Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les allergies aux pollens touchent en France 20% des enfants âgés de plus de 9 ans et 30% des adultes.

L’arachide a la capacité d’améliorer le goût, le volume et la consistance de certains aliments. Elle coûte peu cher, comporte des valeurs nutritives intéressantes et possède même des pouvoirs antioxydants. Pourtant, d’année en année, le nombre d’allergiques à la plante ne fait qu’augmenter…

Meilleurs articles

Pour quelle raison les « enfants des champs » seraient-ils plus « résistants » aux allergies que les « enfants des villes « ? Des chercheurs finlandais se sont penchés sur le phénomène.

L’arachide a la capacité d’améliorer le goût, le volume et la consistance de certains aliments. Elle coûte peu cher, comporte des valeurs nutritives intéressantes et possède même des pouvoirs antioxydants. Pourtant, d’année en année, le nombre d’allergiques à la plante ne fait qu’augmenter…

Selon l’Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les allergies aux pollens touchent en France 20% des enfants âgés de plus de 9 ans et 30% des adultes.