Alcoolisation excessive

En 2016, les Français ont fortement réduit leurs achats d'alcool. Une étude de l'association d'industriels "Avec modération!" fait état, en effet, du recul le plus important depuis 2007, alors que notre consommation d'alcool devient toujours plus occasionnelle.

L’alcool fait grossir, tout le monde le sait. C’est de ce constat qu’est née une tendance nommée « saoulorexie ». Il s’agit en fait de boire plutôt que de manger. En pleine période de fêtes, plus que jamais, restons vigilants !

Pour Marisol Touraine, la lutte contre le tabagisme est clairement une priorité. Mais pour notre Ministre, pas question de parler des "fumeurs" d'un côté et des "buveurs" de l'autre. Pour des raisons évidentes de santé publique, toutes les addictions méritent d'être combattues, d'autant plus ...

Ce mois-ci, les Alcooliques Anonymes célèbrent leurs 55 ans d’existence. Depuis les années 60, cette association aide bon nombre d’hommes et de femmes à sortir de leur dépendance à l’alcool. Retour sur une initiative qui a contribué à soutenir de nombreux malades.

En 2012 (derniers chiffres disponibles), l'alcool a représenté environ 580 000 hospitalisations. Soit une augmentation de plus de 11% par rapport à 2006. De quoi nous mettre en alerte d'autant plus que cette addiction est une cause de mortalité évitable à l'instar du tabac.

Meilleurs articles

En 2016, les Français ont fortement réduit leurs achats d'alcool. Une étude de l'association d'industriels "Avec modération!" fait état, en effet, du recul le plus important depuis 2007, alors que notre consommation d'alcool devient toujours plus occasionnelle.

En 2012 (derniers chiffres disponibles), l'alcool a représenté environ 580 000 hospitalisations. Soit une augmentation de plus de 11% par rapport à 2006. De quoi nous mettre en alerte d'autant plus que cette addiction est une cause de mortalité évitable à l'instar du tabac.

Ce mois-ci, les Alcooliques Anonymes célèbrent leurs 55 ans d’existence. Depuis les années 60, cette association aide bon nombre d’hommes et de femmes à sortir de leur dépendance à l’alcool. Retour sur une initiative qui a contribué à soutenir de nombreux malades.