Cancer : les sucres rapides mis à mal par une étude

Le 9 mai 2016 - Par Manon Costantini

Après la viande et la charcuterie, c’est au tour des sucres rapides de faire l’objet d’une alerte sanitaire. Explications.

Terminé, le pain blanc et les bagels ?

Une liste noire des aliments néfastes qui s’allonge encore. Les sucres rapides, présents notamment dans les bagels, le pain blanc mais aussi les pommes de terre, viennent aussi de faire leur entrée au sein de la grande famille des mets dit cancérigènes. Cette « découverte », nous la devons à des chercheurs de l’université du centre médical MD Anderson, au Texas. Voici leur révélation : « Les personnes suivant un régime avec un indice glycémique élevé seraient deux fois plus susceptibles de souffrir d’un cancer du poumon que les autres ». Ainsi, les sucres rapides des aliments seraient aussi dangereux que… la cigarette !

Plus de 3 000 patients analysés

Pour parvenir à ces résultats, l’équipe de scientifiques s’est penchée sur les dossiers de 1905 personnes atteintes d’un cancer et de 2415 personnes en bonne santé. Après les analyses, les tests et les comparaisons, place au déductions. Une fois dans l’organisme, les aliments à « l’indice glycérique élevé » feraient ainsi considérablement grimper les taux d’insuline, faisant ainsi augmenter la taille de certaines cellules présentes dans le corps. Et, ce seraient précisément ces dernières qui favoriseraient la venue du cancer, selon les chercheurs.mauvais-sucres-rapides

La viande serait cancérigène aussi, comme peut-être la quasi-totalité des produits présents en grande surface ? Pour autant, les sucres rapides ne sont évidemment pas à bannir de vos assiettes, bien qu’il soit préconisé de ne pas en abuser non plus ! Tout est encore et toujours une question d’équilibre !

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>