Arthrose et alimentation : la diététique anti-arthrose

Le 26 avril 2016 - Par Manon Costantini

Lorsqu’il est question de santé, l’alimentation rentre toujours en ligne de compte. Saviez-vous, par exemple, que certains bons réflexes alimentaires permettent notamment d’améliorer les articulations ? Arthrose et alimentation : comment se plier correctement à la diététique anti-arthrose ? Quelques pistes.

Arthrose et alimentation : un lien primordial

Le surpoids fait partie des facteurs qui peuvent favoriser l’apparition ou encore aggraver l’arthrose… Quand l’affection touche le genou, par exemple, le corps doit porter une charge plus importante que la « normale », ce qui augmente la pression sur les genoux et accélère l’usure du cartilage de l’articulation. La perte de poids constitue donc une solution curative pour certains. L’aide d’une diététicienne peut être nécessaire. Ainsi, des régimes précis pourront être fixés : liés à une réelle motivation, une grande rigueur et un exercice physique régulier, les résultats seront quasiment garantis !

Un équilibre alimentaire simple et efficace

Impossible de parler d’arthrose, d’une maladie articulaire jouant un rôle direct sur les os, sans parler du calcium ! Accompagné d’une bonne dose de vitamine C, le calcium renforce les os et permet de réduire certaines douleurs causées par la maladie.

Le calcium renforce les os et permet de réduire certaines douleurs causées par la maladie

Le potassium, de son côté, permet de réguler l’équilibre acido-basique dans l’organisme. Cela signifie qu’il évite les effets néfastes d’une alimentation trop acide, ce qui permet de maintenir une bonne hydratation osseuse. Les vitamines D et vitamines K réduisent de leur côté la dégradation du cartilage en favorisant l’absorption et la rétention du calcium dans le corps. Sinon, les antioxydants (vitamines C, vitamines E, polyphénols et caroténoïdes), l’huile d’olive et la limitacalcium-contre-arthrosetion des graisses saturées dans l’alimentation comme le beurre, les produits laitiers ou encore les viandes grasses, permet à l’organisme de lutter naturellement contre l’inflammation. Rappelons que cette dernière fait partie des premiers symptômes observés dans l’arthrose. Le sélénium (fruits secs, céréales, poissons et fruits de mer), représente également un anti-oxydant capable de ralentir le vieillissement cellulaire et, donc, de retarder l’usure du cartilage. Le cuivre (eau minérale, féculents, légumes secs), de son côté, est un excellent remède contre l’arthrose puisqu’il aide à contrer les inflammations. Pour finir, le zinc (viandes, poissons, fruits de mer, jaunes d’oeufs, pain complet, produits laitiers) est un élément essentiel dans la lutte contre la maladie puisqu’il s’attaque directement aux radicaux libres, des molécules à l’origine de la survenue de l’arthrose.

Des habitudes bousculées pour une vie améliorée

Si les douleurs provoquées par l’arthrose sont parfois très importantes, allant même jusqu’à « handicaper » momentanément le patient, elles peuvent être réduites grâce à de petits changements dans son quotidien dont la fameuse diététique anti-arthrose. Manger mieux pour souffrir moins, un bon compromis pour vaincre une affection chronique qui lorsqu’elle apparaît, ne disparaît plus. En résumé, équilibre alimentaire, suppression des aliments néfastes et activité sportive régulière : voilà la recette idéale pour lutter contre l’arthrose et la prévenir naturellement !

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>