29 mars : journée mondiale de l’allaitement

Le 29 mars 2017 - Par Vanessa Bernard

Aujourd’hui a lieu la journée mondiale de l’allaitement. L’occasion pour La Leche Leage ( LLL ) de revenir sur le sujet et de nous délivrer quelques chiffres. 

Ces 15 dernières années, les femmes ont eu tendance à plus allaiter en Europe. Par exemple, en Suède et en Norvège, 95 à 99 % des bébés sont allaités à la naissance ; en France le taux est un peu inférieur avec 74 % des nouveaux nés mis au sein, et 25 % allaités jusqu’à 6 mois (chiffres de 2012, enquête Épifane).

Pourquoi ces disparités ? 

Les raisons de ces disparités sont multiples, en étant à la fois historiques (importance du phénomène de mise en nourrice), idéologiques (contrairement au féminisme des pays du Nord, le féminisme français a beaucoup assimilé la maternité, et donc l’allaitement, à un esclavage), ou encore éducatives (manque de formation des professionnels de santé : deux heures sur le sujet pendant les sept années d’études médicales générales). Selon la LLL, tous ces phénomènes pourraient alors expliquer que beaucoup de femmes qui souhaitaient allaiter échouent très rapidement dans leur projet, dès les premiers jours après l’accouchement. Et c’est cela qui justifie l’existence d’une association comme La Leche League qui, par un soutien de mère à mère, vise à aider toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art et le savoir-faire de l’allaitement.

« Alors qu’en Suède ou en Norvège, 95 à 99 % des bébés sont allaités à la naissance, ils ne sont que 74 % en France et 25 % allaités jusqu’à 6 mois »

Une organisation pour promouvoir l’allaitement

LLL est une organisation internationale qui a fêté ses 60 ans en 2016, et est aujourd’hui présente dans près de 70 pays. Elle travaille en collaboration avec l’Unicef et l’Organisation mondiale de la Santé. En France, elle existe depuis 1979 et compte actuellement 149 antennes locales sur tout le territoire. Ses animatrices sont des mères bénévoles qui ont elles-mêmes une grande expérience personnelle de l’allaitement et ont reçu une formation tant sur le plan technique que relationnel. Elles organisent des réunions mensuelles où chacune peut venir, pendant la grossesse et plus tard avec son bébé, rencontrer d’autres mères qui allaitent, poser les questions qui la préoccupent, et trouver ce soutien moral qui manque si cruellement aux jeunes mères dans nos sociétés. Les animatrices sont également disponibles au téléphone et par courriel, pour des questions très variées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>